samedi 21 janvier 2017

Pas d'article aujourd'hui

Bonjour à tous !

J'espère que vous passez un bon week-end.

Ce samedi, exceptionnellement, je ne publie pas d'article. J'ai eu une semaine assez chargée et pas beaucoup de temps pour m'occuper du blog.

J'espère pouvoir y travailler demain. Si c'est le cas, je publierai mon article. Je pense que le sujet traitera des yeux sensibles, histoire de revenir un peu aux sujets beauté.

En attendant de vous retrouver :)

Veronika

samedi 14 janvier 2017

Fond de teint bio ZAO  Soie de Teint  : mon test

Cet hiver, j'ai essayé le fond de teint bio de ZAO « Soie de Teint » en teinte rose clair n° 712. Encore un test réussi. J'ai aimé sa texture fluide et très facile à appliquer. En hiver, notre peau a tendance à se déshydrater et nécessite souvent une adaptation de nos soins de beauté aux températures plus froides.


Recharge fond de teint bio Zao "Soie de Teint" rose clair


Le « Soie de Teint » est mon 3ème produit testé chez Zao. Le  fond de teint compact me convenait très bien mais cet hiver s'annonce plus froid et j'ai senti que je devais changer ma routine maquillage.

Un fond de teint bio fluide et léger

Pour ce nouvel achat, je n'ai pas été déçue. Comme d'habitude, j'ai acheté la recharge de 30 ml pour 23,80 euros. La teinte que j'ai choisie est d'un rose assez marqué. Pour la saison froide, je trouve que cela donne un petit côté bonne mine. J'applique mon blush rose Boho Green pour accentuer cet effet.

Très agréable d'appliquer le « Soie de Teint », une texture fluide et pas grasse du tout. Il laisse une impression très légère sur la peau mais le pouvoir couvrant reste tout à fait satisfaisant. Il masque bien les pores dilatés du nez et unifie parfaitement, d'une manière très naturelle.

"Soie de Teint" Zao n° 712 rose clair

Comment appliquer le "Soie de Teint" Zao

On peut l'appliquer avec la traditionnelle éponge pour le teint mais aussi aux doigts. C'est cette dernière technique que j'ai choisie et qui se révèle économique et efficace. Économique, car l'éponge absorbe la moitié du produit habituellement. Efficace, car l'application aux doigts reste bien plus précise pour moduler la couvrance.

Le poudrage ne s'impose pas, ce fond de teint laissant déjà un film légèrement poudré. Je poudre quand même légèrement la zone T. J'aime beaucoup son odeur... poudrée, justement, très subtile et agréable. Disponible en 9 teintes, je pense que je changerai en été pour un coloris plus neutre.

Une bonne composition certifiée

Alors, il cumule tout : vegan, cruelty free, 100 % naturel, Ecocert, Cosmébio, rechargeable, gluten free...

Voici la liste des composants :

AQUA (WATER), PHYLLOSTACHYS NIGRA EXTRACT*, PROPANEDIOL, SIMMONDSIA CHINENSIS SEED OIL  SIMMONDSIA CHINENSIS (JOJOBA) SEED OIL)*, PRUNUS AMYGDALUS DULCIS OIL (PRUNUS AMYGDALUS DULCIS (SWEET ALMOND OIL)*, SUCROSE PALMITATE, CETEARYL ALCOHOL, GLYCERYL STEARATE, POTASSIUM PALMITOYL, HYDROLIZED WHEAT PROTEIN, OLIVE GLYCERIDES, TOCOPHEROL, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER (BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER)*, GLYCERYL CAPRYLATE, MICROCRYSTALLINE CELLULOSE, CELLULOSE GUM, CI 77820 (SILVER), CELLULOSE, PARFUM (FRAGRANCE).

MAY CONTAIN +/- : CI 77891 (TITANIUM DIOXIDE), CI 77491 (IRON OXIDES), CI 77492 (IRON OXIDES), CI 77499 (IRON OXIDES).

*  Issu de l’agriculture biologique
** Transformé à partir d’ingrédients biologiques.

Avec ma peau particulièrement sensible, j'ai beaucoup apprécié sa parfaite tolérance, aucune rougeur ni irritation en vue. Pour moi, il est vraiment efficace, un peu plus cher que la moyenne mais d'une très bonne qualité. Et mon précédent Zao compact a tenu près de 2 mois avec l'application aux doigts.

Avez déjà essayé un fond de teint bio ?

Je vous retrouve samedi prochain:)

Veronika

sponsornot opinion Aucune collaboration

# FondDeTeintBio #Zao #CrueltyFree

samedi 7 janvier 2017

L'intelligence du poulet : une étude contre les préjugés

Intelligence et poulet, voilà deux mots qui ne vont pas très bien ensemble pour beaucoup de personnes. A tort, selon les travaux d'une scientifique américaine. Nos braves gallinacés se débrouillent avec les comptes, possède un langage riche et savent anticiper des situations. Ils ressentent des émotions et possède une forme d'empathie.

 


Une cervelle de poulet

Les poulets traînent un tas de préjugés (comme d'autres oiseaux d'ailleurs) tout à fait injustes dont cette fameuse réputation de bêtise. Heureusement, une étude américaine recadre un peu tous ces stéréotypes et redore l'image de cet oiseau.

On commence par des poussins âgés seulement de quelques jours. Les chercheurs leur ont présenté deux groupes d'objets de quantité différente, cachés ensuite derrière un écran. Ces petites boules duveteuses on pu retrouver le groupe qui en contenait le plus. Les poulets sont aussi capables de connaître leur position hiérarchique au sein de leur groupe. Ce qui sous-entend une forme de conscience de soi.

Des facultés inattendues

Anticiper un événement dans le futur leur serait aussi possible, d'après l'étude américaine. Émotions complexes, richesse du langage et personnalités, nos oiseaux de basse-cour méritent certainement un autre regard.

Je ne sais pas si les poulets égalent les corbeaux en terme d'intelligence. En tout cas, cela m'a fait plaisir de lire les conclusions de cette étude. Cette mauvaise image vient peut-être (en partie) de leur manque d'expressivité, contrairement à certains mammifères dont les mimiques sont beaucoup plus évidentes à identifier pour nous.

Vous étiez-vous déjà douté de l'intelligence des poulets ?

Personnellement, je suis très étonnée par leur aptitude à percevoir le temps qui passe.On entend toujours dire que les animaux ne possèdent pas la capacité de se projeter dans l'avenir.

On se retrouve samedi prochain pour un autre article.

En attendant, passez une bonne semaine :)

Veronika


Source : Science Daily du 3/01/2017
https://www.sciencedaily.com/releases/2017/01/170103091955.html

Aller plus loin :

Pour la Science.fr :
http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/article-l-apos-intelligence-de-la-poule-35655.php

Huffington Post :
http://www.huffingtonpost.fr/pierre-sigler/petit-tour-dans-lunivers-des-poules-et-des-poulets/

Maxisciences.com :
http://www.maxisciences.com/poule/la-poule-plus-intelligente-qu-un-enfant-en-bas-age_art29909.html

samedi 31 décembre 2016

Bonne année à tous !

Bonjour à tous !



J'espère que vous allez tous bien. Aujourd'hui, pas d'article, le blog se repose encore.

Voilà maintenant un an que je l'ai ouvert. Vous avez certainement remarqué que les articles beauté se faisaient plus rares. Je suis aussi minimaliste sur ce point et  n'achète que le strict minimum. Et comme je suis plutôt fidèle aux produits que j'emploie, je n'ai donc pas de sujet à proposer.

Alors, j'ai décidé d'orienter mon blog encore plus vers l'écologie et les animaux cette année 2017. Il faut reconnaître qu'il existe une pléthore de blogs beauté. Même si ce sujet m'intéresse toujours, j'avais vraiment envie d'aborder d'autres thèmes.

J'ai quand même un sujet beauté en réserve pour les prochaines semaines. Je teste en ce moment le teint de soie de Zao, petite merveille de fond de teint bio. Donc, article en vue sous peu :)

Je vous souhaite de passer un superbe réveillon pour le nouvel an et vous retrouve la semaine prochaine.

Bonne année à tous !

Veronika


dimanche 25 décembre 2016

Bonnes fêtes de fin d'année !

Bonjour à tous !



J'espère que vous allez tous bien et que vous avez passé un bon réveillon, entourés de ceux que vous aimez.

Je ne poste rien ce weekend, histoire de ne pas trop vous démoraliser avec mes articles environnement, rarement très réjouissants.

Je vous souhaite une très bonne semaine et vous retrouve... peut-être la semaine prochaine pour un point sur l'année écoulée.

Bonnes fêtes à tous !

Veronika


samedi 17 décembre 2016

Pollution des poissons de mer : une espèce résiste !

Une étude sur la pollution des poissons de mer révèle des conclusions inattendues sur une espèce très résistante. En plein milieu de l'Atlantique, celle-ci à réussi à s'adapter à des taux extraordinaires de polluants. Son extrême variabilité génétique en serait une des causes principales.



Un petit poisson de mer de l'Atlantique

Grâce leur plasticité, les organismes vivants réussissent, tant bien que mal, à s'adapter aux changement survenant dans leur environnement. Le milieu marin demeure l'un des endroits les plus pollués de notre planète et offre de nombreux sujets d'études. Les chercheurs de l'université de Californie de Davis aux USA se sont donc penché sur un poisson assez banal en apparence, le killifish de l'Atlantique.

La majorité de ses compagnons d'infortune subissent de plein fouet les rejets massifs de polluants dans la mer. Mais le killifish arrive à supporter des taux de résistance incroyables de 8000 fois supérieurs à ceux de ses congénères d'autres espèces.

Poissons pollués et variations génétiques

Ce degré de résistance tout à fait étonnant viendrait d'une diversité  génétique extrêmement riche. Avec de telles capacités, l'organisme du killifish de l'Atlantique s'adapte à toute vitesse aux changements de son milieu. Mais ce cas demeure exceptionnel et il ne faudrait pas y voir une solution à la pollution marine.

Cependant, cette étude pourra entraîner d'autres travaux plus approfondis sur la capacité de certains gènes à résister aux polluants chimiques. Et extrapoler les résultats sur d'autres animaux et l'être humain. La meilleure solution restant, quand même, une prise de conscience des effets de la pollution et la mise en œuvre de moyens efficaces pour la contrer.

Une adaptation perpétuelle

Des espèces disparaissent, d'autres s'adaptent. La vie n'en aura jamais fini de nous étonner. Depuis quelques temps, je vous propose plus d'articles sur l'environnement et les problèmes de pollution. C'est un sujet que j'aime particulièrement traiter et j'espère que ces thèmes vous intéressent aussi.

Je n'avais pas d'image de poissons de mer de l'Atlantique, alors j'ai réalisé ce dessin particulièrement affreux.

Dites-moi dans les commentaires si la pollution des poissons de mer vous inquiète et ouvrons une discussion.

Si vous le pouvez, n'hésitez pas à partager cet article :)

En attendant, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne semaine !

Veronika

Source :
Science Daily de décembre 2016 :
https://www.sciencedaily.com/releases/2016/12/161208143334.htm
#PollutionMer #PollutionPoissons

samedi 10 décembre 2016

Pollution de l'air et bactéries résistantes, inquiétant ?

L'étude menée par des scientifiques suédois sur la pollution de l'air de Pékin révèle des résultats assez inquiétants. Ils ont retrouvé des traces d'ADN issus de gènes capables de booster la résistance des bactéries aux antibiotiques les plus puissants. Doit-on s'alarmer ?

 

 

Composition de l'air pollué

On retrouve de nombreux éléments, chimiques et organiques, dans la pollution de l'air. Déjà reconnu comme agent de transmission possible de bactéries résistantes, il s'avère que la contribution de l'air pollué paraît beaucoup plus importante dans ce phénomène que l'on ne l'imaginait.

Les chercheurs suédois ont réalisé leurs travaux sur plus de 800 échantillons recueillis un peu partout dans le monde. Il en ressort un élément préoccupant : la découverte de gènes facilitant la résistance des bactéries à des antibiotiques encore efficaces contre certaines maladies.

Les dangers de la pollution de l'air

Pour être réellement concluante, cette étude devra toucher un nombre beaucoup plus large d'endroits sur la planète. D'autre part, les chercheurs doivent s'assurer de la présence de bactéries encore vivantes dans l'air pollué. A priori, ils pencheraient plutôt pour une association de germes morts et actifs.

 

La qualité de l'air que nous respirons varie fortement suivant notre situation géographique. Mais la concentration de populations dans d'immenses mégapoles ne semble pas un idéal de vie. A la moindre fluctuation de la météo (froid, chaleur, manque de vent), et nous voilà complètement débordés.


Air intérieur plus pollué que l'air extérieur

Même bien calfeutrés dans notre intérieur douillet, la pollution ne nous épargne pas pour autant. On le sait déjà, colles utilisées pour assembler les meubles ou peintures, tous ces éléments émanent des substances dans notre environnement durant plusieurs années. J'arrête la liste car nous la connaissons tous.

Cependant, des organismes semblent lutter et s'adapter à la pollution. Certains poissons ont ainsi appris à survivre dans des eaux impropres pour d'autres espèces. Je ne sais pas si notre corps pourra un jour s'adapter à la pollution. Cependant, lors d'un séjour à la campagne, la qualité de l'air m'avait surprise et provoquer des somnolences. Pas l'habitude de respirer un air plus sain !

Avant de se séparer pour retrouver notre bulle de particules fines, dites-moi dans les commentaires si la pollution de l'air vous a déjà incommodés.

Et si on se retrouvait samedi prochain ? Merci à vous si vous pouvez partager cet article :)

Bonne semaine à tous !

Veronika

Source :
Science Daily du 18 novembre 2016
https://www.sciencedaily.com/releases/2016/11/161118085544.htm 

Aller plus loin :

Article de Santé Cool sur la pollution intérieure :
http://www.hellocoton.fr/to/1xA2m#http://santecool.net/pic-de-pollution-faut-il-senfermer-a-linterieur/

#PollutionAir #AirPollué